À propos…

Voyez-vous : je suis un peu cinéphile, entre autres. Par contre, bien qu’ayant vu bon nombre de films, plusieurs classiques manquent encore à l’appel. Et c’est sans compter tous ces joyaux qui se cachent dans les annales de l’histoire du cinéma et qui échappent à une culture générale faite à tâtons. Ainsi, je me suis procuré la troisième édition de 1001 Movies You Must See Before You Die de Steven Jay Schneider, traduite en français avec le titre beaucoup moins éloquent de 1001 films à voir et revoir.

Je savais que ma connaissance du cinéma était loin d’être parfaite, mais en feuilletant les pages de cet ouvrage, je me suis aperçu que j’étais bien loin du compte ! Quelques dizaines que j’avais vu, mais presque autant de films que je m’étais promis de regarder bientôt, sans compter les centaines d’autres dont les titres m’étaient inconnus. Je me suis donc dit que, dès que l’occasion y serait favorable, je prendrais le temps d’éplucher ces 1001 oeuvres cinématographiques à un rythme régulier.

Et voilà : un nouvel appartement et, bientôt, une nouvelle télévision. Il ne m’en fallait pas plus pour me lancer dans ce projet fou d’écouter 1001 films. Cependant, contrairement à mon défi jazz sur 365jazz.wordpress.com ou à mon défi albums sur musicographe.wordpress.com, j’ai décidé de ne pas me fixer d’échéancier ni de date butoir : seulement la discipline d’entretenir ce blogue et celle de regarder au moins un film par semaine. Idéalement, je vais tenter d’en regarder un peu plus souvent, si je veux terminer le décompte avant 20 ans, mais il m’est difficile d’en promettre plus, dû à quelques autres obligations personnelles.

Ce que je me (et vous) propose, donc, c’est de regarder ces 1001 films, et quelques autres qui sortiront de l’ouvrage, et de vous en faire ici la critique, semaine après semaine, jusqu’à ce que ceux-ci (et moi-même) soient épuisés. Je vous propose également d’échanger sur ces oeuvres cinématographiques, de m’en conseiller certaines et de m’en déconseiller d’autres. Enfin, je me propose, pour les temps à venir, de passer de cinéphile à cinéphage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :